Un air intérieur de qualité à l’école maternelle De Linde

L’école maternelle municipale De Linde à Zarren a opté pour un bon climat intérieur.

Ces derniers mois les 74 enfants de maternelle à l’école De Linde à Zarren ont pu profiter d’une meilleure qualité d’air dans leur environnement. À la suite de la rénovation de la chaufferie, la municipalité a aussi décidé de travailler à une meilleure qualité de l’air dans l’école.

Dans la plupart des écoles, la qualité de l’air intérieur est bien moindre que celle de l’air extérieur : Le problème vient principalement du fait que différentes substances nocives sont libérées des produits d’entretien, des peintures, des meubles, etc.

Mais cela est aussi du à un niveau de CO2 trop important car les classes ne sont pas bien ventilées.

Les enfants sont plus sensibles que les adultes aux substances nocives qu’ils respirent et un mauvais environnement intérieur peut mener à de l’irritabilité, de la fatigue, ou augmenter les allergies et les maladies infectieuses.

Quels sont les bénéfices d’un système de ventilation D décentralisé ?

Lors d’une rénovation, il n’est pas toujours aisé d’intégrer dans un immeuble existant un système de ventilation D classique avec ses gaines : Tout d’abord il faut trouver un emplacement pour la centrale (généralement sur le toit), ensuite il faut distribuer les gaines dans tout le bâtiment.

(Un système D ou double flux est un système de ventilation équilibré avec un apport et une extraction d’air mécaniques). Cela veut dire que le bâtiment doit être vidé pour les travaux et que les élèves doivent être relocalisés dans des classes temporaires.

Ce qui n’est généralement pas possible ou trop coûteux à réaliser.

Le bureau d’ingénieur et la municipalité ont dès lors décidé de choisir les unités de ventilation décentralisée de Airmaster. Ces unités de fabrication Danoise sont prévues pour être installées directement dans les pièces et ne nécessitent pas de grands travaux dans l’immeuble.

Airmaster propose aussi une large gamme d’unités de ventilation qui peuvent soit être montées au mur soit placées au sol. Les capacités maximales vont de 147 m3/h à 1300 m3/h, ce qui fait qu’il existe une solution pour les petits et les grands espaces.

A Zarren, différents types d’espace devaient être ventilés, donc différents modèles ont été installés :

Dans la salle de gym, deux unités Airmaster d’une capacité de 550 m3/h ont été installées sur la structure du faux-plafond. 

Des unités de la même capacité ont été installées dans les classes, mais celles-ci ont été intégrées au 2/3 ou 1/3 dans le faux-plafond pour limiter leur visibilité dans les pièces.

Une unité AM 150 avec une capacité maximale de 147 m3/h a été installée dans la l’infirmerie.

Toutes ces unités de ventilation alimentent en air frais et extraient l’air contaminé par le mur.

Seul le modèle AM 900 du réfectoire est un model au sol avec un raccordement par le toit.

Toutes les unités de ventilation sont très bien isolées de l’intérieur, ce qui signifie que le niveau de bruit est très faible.

Même lors d’un fonctionnement à pleine capacité, les unités sont à peine audibles.

CO2 de linde

Nathalie Dusquene de chez Airmaster a réalisé un mesurage du niveau de CO2 dans la classe où enseigne Claudia, où près de 15 élevés sont présents chaque jour, et le résultat était surprenant : le niveau de C02 restait en dessous de 900 ppm durant toute la journée d’école, ce qui prouve que la ventilation assure une qualité d’air optimale !

Contrôle de ventilation selon la demande

Pour garantir une qualité d’air intérieure optimale et une faible consommation électrique, un détecteur de CO2 a été placé à l’intérieur de chaque unité. Cela signifie que l’unité va adapter son niveau de ventilation en fonction de l’occupation de la pièce.

Contrôlé par le système de contrôle de bâtiment

Etant donné que le système de chauffage était contrôlé par le système de contrôle de bâtiment (GTC) Priva, les unités de ventilation ont été également connectées à ce système.

Cela permet au directeur, Jeroen Tolpe, de contrôler et gérer de façon centrale toutes les technologies de son bâtiment, ce qui représente pour lui un énorme gain de temps.

Un autre avantage d’un système de ventilation décentralisé est la facilité et le prix de la maintenance : le service technique de la municipalité doit seulement changer les filtres deux fois par années scolaires.

Comme il n’existe pas de gaines, celles-ci ne doivent pas être nettoyées par une entreprise spécialisée – ce qui représente un coût important.

Source: Bouwen aan Vlanderen

Prêt pour le changement d’air

Chez Airmaster, nous sommes « décentralisés » jusqu’au bout des doigts. Parce que, lorsque nous sommes en phase avec chaque pièce et ses utilisateurs, nous sommes en mesure de garantir de loin le meilleur air intérieur, et donc un bien-être optimal. Et parce que nous avons pour ambition de toujours devenir meilleurs dans ce que nous faisons.

Inscription newsletter